Expositions

2017
-

2016
-

2015
-

2014
-

2013
-

2012
-

2011
-

2010
-

2009
-

2008
-

 

 

 

15.06.2011 - 30.10.2011

pour une république des rêves

Silvia Bächli, Glen Baxter, Neal Beggs, Marilyn Bridges, Elina Brotherus, Balthasar Burkhard, Jean Clareboudt, Edith Dekyndt, Marcel Dinahet, Jimmie Durham, Robert Filliou, Thomas Flechtner, Gloria Friedmann, Joan Fontcuberta, Hamish Fulton, Cyprien Gaillard, Mario Giacomelli, Isabelle Krieg, Richard Long, Philippe Mayaux, Nadia Myre, Marylène Negro, Walter Niedermayr, Bernard Plossu, Anne & Patrick Poirier, Eric Poitevin, Hugues Reip, David Renaud, Robin Rhode, Évariste Richer, Ulrich Ruckriem, Hans Schabus, Roman Signer, David Tremlett, Su-Mei Tse, Holger Trülzsch, Catharina Van Eetvelde, Xavier Veilhan et Raphaël Zarka.


Commissaire: Gilles Tiberghien

 

 

 

Su Mei
Su-Mei Tse
Dong, Xi, Nan, Bei, 2006
Collection 49 Nord 6 Est - FRAC Lorraine

 

 

 

 

Imaginée par le philosophe et essayiste Gilles A. Tiberghien, qui signe au CRAC Alsace son premier commissariat, l’exposition Pour une République des rêves réunit plus d’une cinquantaine d’œuvres.

Ensemble, elles redessinent les limites du monde réel pour l’ouvrir sur les territoires de notre imaginaire. Issues des collections des Fonds régionaux d’art contemporain du Grand Est, les œuvres exposées, historiques ou récentes, cartes, photographies, vidéos, sculptures, installations, ont pour thématique commune les voyages, l’exploration d’espaces très proches ou très lointains, le déplacement, les marches, la découverte du paysage. La République des rêves fait référence à une nouvelle éponyme de Bruno Schulz publiée dans Les Boutiques de Cannelle. À l’image des enfants de la nouvelle, les artistes proposent des œuvres placées « sous le signe de la poésie et de l’aventure ». Et, comme le héros, «régisseurs de paysages et de décors cosmiques, leur art consiste à saisir au vol les intentions de la nature, à lire dans ses aspirations secrètes ». L’exposition forme ainsi un parcours qui pose les premières pierres d’une république des rêves et invite les visiteurs à en être les premiers arpenteurs. Elle s’accompagne d’un ouvrage publié aux Presses du Réel. Sorte de contre-allée, celui-ci reprend l’ensemble des œuvres et les organise autour d’extraits inédits des carnets de voyages de Gilles A. Tiberghien et de textes de poètes (Pierre Alferi, Emmanuel Hocquard, Jean-Christophe Bailly, etc). Le tout est précédé d’une introduction détaillée de l’auteur.