Expositions

2017
-

2016
-

2015
-

2014
-

2013
-

2012
-

2011
-

2010
-

2009
-

2008
-

 

 

 

16.06.2010 - 12.09.2010

mind the gap

Shannon Bool - Julien Bismuth
Project room n°7: Mais Godard c’est Delacroix / Plan 2, The Plug et Incertitudes prolongées


Commissaires: Sophie Kaplan, en collaboration avec Janneke de Vries



Cet été, le CRAC Alsace présente Mind the Gap, une exposition en duo des artistes Shannon Bool (canadienne, vit et travaille à Berlin) et Julien Bismuth (français, vit et travaille à New York)

Les deux artistes placent la question de l’échange au cœur de leur démarche artistique : ils vivent et travaillent à l’étranger, se nourrissent de nombreuses références littéraires, philosophiques et artistiques et travaillent régulièrement en collaboration avec d’autres artistes. Se déclinant dans des médiums variés - performances, collages, peintures, installations, sculptures, vidéos, photographies -, leurs œuvres interrogent l’écart qui existe entre l’idée (ou les sources) de l’œuvre, sa formalisation et sa réception par le regardeur.

Au CRAC Alsace, les deux démarches se répondent l’une l’autre. Ainsi, elles se rejoignent dans l’utilisation de techniques communes (le collage), dans l’importance accordées aux sources (ce qui est donné à voir est le fruit d’une analyse et d’une relecture de formes ou de concepts existants) et dans l’attention portée au lieu d’exposition (réflexion sur l’In Situ). L’exposition souligne par ailleurs les spécificités de chacun : la recherche d’une forme artistique évolutive et performative pour Julien Bismuth, celle d’une forme concentrée, à la fois esthétique et conceptuelle, pour Shannon Bool.

Prenant place dans le cadre de Thermostat, des coopérations entre 24 centres d'art et Kunstvereine, cette exposition est le fruit d’une étroite collaboration entre la GAK - Gesellschaft für Aktuelle Kunst, Bremen et le CRAC Alsace (Centre rhénan d’art contemporain), Altkirch. Mind the Gap sera suivie à Brême par deux expositions personnelles : celle de Shannon Bool fin 2010 et celle de Julien Bismuth début 2011. L’ensemble du projet forme une histoire singulière, avec trois différents chapitres, qui peuvent se lire séparément ou comme un tout et qui se construisent autour d’un noyau d’œuvres commun et de productions imaginées pour chaque lieu, en fonction des spécificités de celui-ci.

 

01
artiste
titre, annee
quid
Courtesy