Expositions

2017
-

2016
-

2015
-

2014
-

2013
-

2012
-

2011
-

2010
-

2009
-

2008
-

 

 

 

10.10.2010 - 16.01.2011

FOLKLORE ?

Maria Thereza Alves, Alexandra Bircken, Jean-Luc Cramatte, Collectif DOP, Jean-Damien Fleury, Luca Francesconi, Charles Fréger, Susan Hiller, La Méthode Bernadette, Timo Nasseri, Amy O’Neill, Vanessa Safavi, Eléonore Saintagnan et Ana Strika.


+ Project room n°8: Mais Godard c’est Delacroix / Plan 3, The Plug et Julien Lescoeur


Commissaires: Corinne Charpentier et Sophie Kaplan

 

Folklore? propose une itinérance augmentée de l’exposition En miroir, Projections sur le Folklore qui s’est tenue au centre d’art Fri Art de Fribourg (CH) du 22 mai au 22 août.

L’exposition propose d’aller à l’inverse d’une vision souvent appauvrie de la question complexe du folklore, qui se retrouve souvent instrumentalisée par l’industrie touristique ou pour des raccourcis identitaires. Ce "savoir du peuple", matière protéiforme, mouvante, oubliée ou encore vivace, échappe aux classifications comme aux définitions et constitue une riche source de références, de formes et de questionnements, pour les artistes contemporains.

Sans proposer une lecture définitive et encore moins une illustration de ce qu’est le folklore, ici ou ailleurs, l’exposition apporte différents éclairages sur des préoccupations qui, intimement liées à la nature de cette culture folklorique, résonnent dans le temps présent : inscription locale et célébration, disparition des singularités, survivance de coutumes, fixation de la culture populaire dans un ensemble de clichés, présence de signes mystiques, relation à l’environnement naturel, présence du magique et du mythique, etc.

Les formes des œuvres sont souvent celles, directement héritées ou interprétées, des arts et traditions populaires : architectures vernaculaires, costumes, chansons, papiers découpés, totems, patchworks, langages et signes abstraits dont la lecture et les origines se sont perdues avec les années.

Dans les couloirs du CRAC sont par ailleurs exposés des objets folkloriques alsaciens, dans une présentation volontairement minimaliste. Le renversement et les rapprochements ainsi opérés floutent les frontières entre tradition et modernité, présent et passé, vernaculaire et global, fonctionnel et symbolique.

L’exposition s’accompagne d’une série d’événements : performance de Charles Fréger à l’occasion du vernissage, récit de contes et légendes du Sud Alsace par Gérard Leser en novembre, théâtre d’ombres par la compagnie La Loupiote en décembre, table ronde en janvier.

 

01
Collectif DOP
Campanile, 2008
Bois, horlogerie, systeme sonore, 398 x 65 x 65 cm
Courtesy les artistes